Tuesday, December 11, 2007

Yersinia pestis

Il y a quelques mois, lors d'une discussion avec Gavin, un ami chrétien (oui j'en ai quand même, et oui le détail a son importance), j'ai dit que je serais curieux d'essayer de lire la Bible, et il m'a répondu qu'il m'en prêterait un exemplaire, ce qu'il a gentiment fait. Au-delà du simple fait que le livre est en Anglais (Gavin est américain), je me suis dit qu'il me faudrait une concentration bien plus forte que celle dont j'ai besoin pour lire un roman. Depuis bientôt deux ans que je n'avais rien lu, j'ai pensé qu'il était nécessaire de tester ma concentration, et j'ai pour cela entamé la lecture de La Peste d'Albert Camus.

A few months ago, during a discussion with Gavin, a christian friend (yes I have some, and yes this is an important detail), I told him that I would be interested about reading the Bible, and he said he would lend it to me. Beyond the fact that the book is in English (Gavin is american), I thought I would need a much deeper concentration than I need when I read a novel. I've not been reading for almost two years now, so I needed to test my concentration, and to do so, I started to read The Plague by Albert Camus.


Du même auteur, j'avais déjà lu L'Etranger qui m'avait énormément plu et marqué, à vrai dire il faudrait que je le relise pour m'en souvenir clairement, mais je me souviens très bien d'avoir aimé ce livre. Toujours est-il que lorsque j'ai acheté ces deux livres, La Peste m'attirait beaucoup moins. Pourtant j'ai bien fait de l'emporter ici avec moi, car il m'a lui aussi beaucoup plu! Bien qu'il soit très dur (j'avais déjà frissonné en lisant des livres, mais celui-ci est le premier qui m'ait mis aussi mal à l'aise), il m'a émerveillé tout au long de ma lecture. Mes années de lycée me semblent trop loin maintenant pour que je puisse faire une analyse pertinente de ce livre (pourtant pour une fois j'en aurais eu envie), mais je peux quand même dire que le style de Camus me touche beaucoup, et je me ferai une joie de lire le reste de ses écrits lorsque je pourrai m'en procurer. D'ici là, je vais m'essayer à la Bible...
En guise de conclusion, je suis heureux de m'être plongé à nouveau dans les livres!

By the same author, I already read The Stranger which I truly loved, actually I should read it again because I don't remember it distinctly, but I remember that I loved it. Anyway, when I bought these books, I wasn't really interested to read The Plague. But it was a good idea to bring it with me here, because I loved it too! Though it's a very hard one (some books already scared me a little, but this is the first one that made me so uncomfortable), I was amazed from the beginning to the end. My high school literature lessons seems too far away now, so I won't be able to analyze it pertinently (I wanted to for once), but I can say that Camus' style really touch me, and I'll find a way to read his other books. Until then, I'm gonna try the Bible...
Conclusion : I am happy to bury myself in books again!

8 comments:

Blu Rules said...

Un petit conseil : essaye Survivant !

Swoosh said...

C'est prévu, mais Amandine me l'a déjà piqué... Remarque elle l'a déjà terminé aussi.
Je finis La Guerre des Mondes, j'essaye la Bible (parce que quand même il faut essayer), et après, Survivant!

Elia said...

Et mon bouquin sur le vingtième siècle qui te bouleversera : "Le Monde d'Hier" de Stefan Zweig.

Swoosh said...

Je note! Si tu l'as ici je veux bien te l'emprunter avant que tu ne repartes!

Elia said...

ah ben non je l'ai passé à ma mère pour qu'elle le lise et le fasse lire à toute la famille ...

Swoosh said...

Ah ben voilà, tout de suite, on part en Thaïlande et tout s'écroule, bravo! ^^
Bon je note en tout cas.

Nuts Powaaaaa said...

Est-ce que ça rentre dans la fente d'une boite aux lettres de taille standard?

Swoosh said...

Ah ça moi j'en sais rien, je ne l'ai jamais vu (enfin ça dépend duquel tu parles).